– la construction européenne : le film-3

Christoffer Guldbrandsen: Secrets de coulisses de l’Union Européennes (The Road to Europe)

Christoffer Guldbrandsen, auteur et réalisateur du documentaire: Secrets de coulisses de l’Union Européennes (The Road to Europe), habite Copenhague au Danemark.

Il a dirigé et produit des films documentaires principalement pour la télévision.

Il a eu l’idée en 2001, lors d’ une élection au Danemark, avec la mise en place d’un nouveau gouvernement. Initialement, il voulait faire un documentaire sur le nouveau premier ministre et un reportage sur son expérience, sa formation, son point de vue politique, et au fil du temps, il s’est dirigé de plus en plus vers un portrait du premier ministre. Et ce d’autant plus que c’était le Danemark qui était en charge du dossier de l’Union Européenne. Finalement, il a fait un portrait de l’Union Européenne et son président, le premier ministre danois.

Guldbrandsen et Rasmussen ont eu plusieurs séances pour la mise au point du tournage de ce documentaire. Ils ont eu des dialogues très constructifs pendant deux mois et sont parvenus à un accord pour faire ce film.

Extrait du documentaire:

« C’est en effet un moment historique. Un jour de commémoration pour l’Europe et le monde entier.

Aujourd’hui nous avons réalisé un objectif pour lequel des générations d’Européens ont lutté. En 1989, un peuple courageux et visionnaire a fait tomber le Mur de Berlin. Il ne pouvait plus supporter la division forcée de l’Europe. Aujourd’hui, nous avons exaucé ses voeux. Aujourd’hui, nous avons clos l’un des chapitres des plus sanglant set des plus sombres de l’histoire européenne. Aujourd’hui, nous entamons un nouveau chapitre. L’Europe étend ses ailes. Je souhaite une chaleureuse bienvenue aux nouveaux membres de notre famille. Une nouvelle Europe est née. »

Comme dans la plupart des documentaires, Guldbrandsen suit des personnes qui sont souvent dans des situations difficiles et soumises à des pressions. Quand il commence, il a dû se familiariser avec une méthode de travail et a pu obtenir plus de facilités. Cela a été un développement sur près 4 mois pour obtenir de plus en plus de libertés.

Anders Fogh Rasmussen a l’air d’être très à l’aise en face de la caméra et cela a été la même chose avec tous les autres membres de la délégation danoise.

Au début, ils ne se sentaient pas vraiment trop à l’aise avec l’équipe de tournage en train de filmer les meetings qui sont normalement considérés comme confidentiels. C’était quelque chose de très nouveau pour eux et cela a pris un certain temps avant qu’ils s’y adaptent . Mais comme ils ont vu le premier ministre se comporter de façon très détendue, ils se sont petit-à-petit mis en confiance.

Le documentaire secret sur les coulisses européennes est sans aucun doute une première en son genre. Rarement il aura été possible de filmer aussi près l’intérieur des cuisines, d’être plongé, dans le coeur de négociations, tenues au secret la plus part du temps, entre les grands acteurs européens, chefs d’état et gouvernements. Le documentaire ne devait être au départ qu’un portrait du premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen, tourné avec son autorisation et un droit de regard avant sa diffusion.

Avant de commencer à filmer, un accord des plus élaboré a été conclu entre le bureau danois et le premier ministre et qui apparaît à la fin du documentaire. Une fois le film fini, Guldbrandsen a convenu que le premier ministre le regarderait avec lui et l’un de ses conseillers, qu’ils pourraient le commenter et présenter des objections si ils en avaient. Seulement ses objections étaient reliées à des scènes reliées à des pays étrangers, ou alors des scènes reliées avec la sécurité nationale de l’état danois. Le premier ministre et ses secrétaires permanents ont demandé d’enlever trois scènes et ces trois scènes ont totalisé un temps d’environ une minute et demie. Cela n’a en rien interféré à l’histoire.

A la sortie de ce film, les réactions ont été très bonnes. Mais pour le gouvernement danois et pour le premier ministre, c’était plus problématique. Au Danemark particulièrement, Cela s’est traduit par une lutte publique entre le ministre des affaires étrangères et le bureau du premier ministre. Et cette confrontation a fait la une des médias pendant près de deux mois. Par là, le premier ministre danois a été affecté très négativement.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :