– Europe : lobbies et sectes à Bruxelles –3- Danielle Coin

Danielle Coin contre le lobby de la Scientologie: 2

Le dernier parlementaire qui a travaillé sur la question était d’ailleurs un Suisse, Dick Marty, qui a lui-même témoigné qu’il n’a jamais été soumis à un tel harcèlement quand il était magistrat et s’occupait d’affaires de mafia. Il avait donc une certaine habitude du harcèlement, mais pas de cette façon.

C’est la puissance du lobby. Ceci dit, une organisation qui croit en quelque chose et qui encourage les autres à y croire, c’est du déjà vu. En l’occurrence, dans ce cas, c’est un lobby économique.

Le sujet qui tient particulièrement à coeur à la Scientologie, est la lutte contre les drogues et la psychiatrie. Ils ont essayé d’interférer dans les travaux de l’Assemblée lorsque cette dernière a préparé un rapport sur la psychiatrie et les « Droits de l’Homme ». Ils ont nommé un expert qui était de toute évidence un membre de la Scientologie, pour orienter les travaux dans un sens tout-à-fait différent que celui souhaité par l’Assemblée Parlementaire, et par le rapporteur en particulier.

Ils ont fait de même lors d’un rapport sur les enfants hyperactifs. Et ils ont réussi à faire modifier le texte ayant des conclusions tout-à-fait différentes à toutes les connaissances scientifiques actuelles.

Leur objectif: propager leurs idées, à ce qu’ils croient. Et ils pensent qu’ils sont mieux à même de s’occuper des gens qui ont des problèmes psychiatriques ou de drogues que les psychiatres ou les médecins.

Ils propagent leurs idées. Ils font signer des textes faisant l’apologie de Ron Hubbard et de la fameuse méthode « Narconon »lutte contre la drogue. Avec comme objectif lointain d’obtenir à ce que les gens soient soignés chez eux, puisque tout démarre chez eux par un test de psychologie.

Ils offrent leurs services à tout le monde et en particulier à des personnes qui ont des problèmes psychiatriques ou psychologiques.

Depuis 1987, D.Coin constate qu’ils s’installent de mieux en mieux dans l’ensemble des pays européens, et depuis la Chute du Mur de Berlin, l’ouverture vers les pays de l’Est est une aubaine.

Elle les a vu aussi arriver dans les pays de l’Est qui venaient de changer de régime. Ils y étaient déjà implantés. Visiblement, ils ne cherchent pas des adeptes qui ont beaucoup d’argent parce qu’il y en a pas. Ils cherchent autre chose et D.Coin pense qu’ils cherchent carrément à influencer les instances politiques de ces pays. Ils étaient présents, à son arrivée. Ils avaient déjà acheté des locaux. Ils étaient déjà implantés et avaient déjà créé des problèmes. Et c’était le cas dans la plupart des pays. Ils étaient présents partout.

En Albanie particulièrement. Ils y faisaient du prosélytisme comme d’habitude, mais là, leur prosélytisme avait plus une visée sur le régime politique qui était tout récent. Un régime politique tout nouveau avec un gouvernement probablement plus influençable. D.Coin n’a aucune preuve, ne sait rien et ne peut pas le dire, mais elle dit les faits tels qu’ils étaient. Et ils ont eu effectivement cet effet là.

Un exemple récent de la « Cour des Droits de l’Homme à Strasbourg » est la condamnation de la Russie(Attention, site faisant l’apologie de la scientologie) parce qu’elle avait fermé deux centres de Scientologie,   disant que cela était contraire à la liberté de pensée, de conscience et de religion. Mais pour l’instant, il n’y avait pas de position définitive sur le caractère religieux ou non de l’église de Scientologie.

C’est ainsi qu’on fait du lobbying sur des textes de lois particulièrement sensibles. Cela-dit, on a aussi le sentiment que c’est une nébuleuse économique qui a des instituts de formation et il est évident qu’ils essaient d’infiltrer le scolaire, le professionnel, etc… Dans le ministère de la défense, comme en France par exemple, ils ont réussi à infiltrer le programme de formation.

La Justice française s’est prononcée sur le cas français. Elle n’interdit pas la Scientologie, mais lui a infligé une lourde amende d’environ 750’000 euros. Elle argumente autour de l’idée: « si nous l’interdisons, elle va passer dans la clandestinité et nous ne pourrons plus la contrôler ».

D.Coin pense qu’on ne les contrôle pas de toute façon. On ne les contrôle même pas du tout!

La Scientologie a essayé de faire annuler cette fameuse loi française appelée « About-Picard » au moment de son adoption. Elle a tenté de demander à l’Assemblée Parlementaire de l’Europe de condamner cette loi et elle a obtenue une condamnation formelle. Mais la France n’en a heureusement pas tenu compte.

D.Coin ne sait pas si il faut dissoudre la Scientologie, car cette dernière se reconstituera autrement. Elle porte une quantité de dénominations différentes qui font qu’on ne sait pas toujours si on a affaire à elle. Ce n’est donc pas sûr qu’une dissolution soit la solution, mais cela leur poserait quand même des problèmes.

Dans le dossier judiciaire français spécifique, on observe qu’on a perdu des pièces importantes. Il est tout-à-fait crédible de penser qu’un Ministère de Justice d’une nation développée puisse être infiltré au point que des pièces judiciaires disparaissent.

En cela, D.Coin est formelle et n’a aucun doute à ce sujet.

Le même problème s’est passé au Conseil de l’Europe où des documents, qui leur avaient été envoyés par des associations luttant contre les sectes, ont disparu. Ils sont arrivés dans les locaux du Conseil de l’Europe, mais ne sont jamais arrivés à destination. Il est donc tout-à-fait vraisemblable qu’ils soient capables de faire disparaître des dossiers.

La Scientologie a installé un siège à Bruxelles.

On peut penser que c’est pour se rapprocher des institutions européennes, qu’il y a un enjeu institutionnel important pour elle dans la fréquentation des parlementaires européens et des hauts fonctionnaires de Bruxelles. Il n’y a certainement pas d’autres raisons d’être que d’y pratiquer un lobby intensif..

Ceci dit, à Strasbourg, ils n’avaient pas de locaux, mais ils étaient présent à toutes les parties des assemblées. Ils étaient tout le temps là, devant la porte des salles de réunion, afin d’influencer de suite les parlementaires. C’était flagrant!

Danielle Coin a contribué à plusieurs rapports mentionnant la psychiatrie, les « Droits de l’Homme », les lois françaises, sur les dissolutions possibles d’un phénomène sectaire. Il y a eu plusieurs textes.

Pour l’instant, la seule véritable recommandation qui aurait été utile aurait été de créer « un observatoire européen sur les sectes », qui malheureusement n’a pas reçu de suite de la part du Comité des Ministres. Ce sont les ministres des Affaires Etrangères qui décident de ce genre de choses.

D.Coin pense que l’idée n’est pas tout-à-fait abandonnée pour l’instant. Il existe des textes qui recommandent un certain nombre d’attitudes à avoir par rapport aux sectes, mais c’est tout. Ce sont les seuls moyens d’actions dont disposent aussi bien l’Assemblée Parlementaire, le Conseil de l’Europe que le Parlement européen. Ils adoptent des textes qui n’ont pas de valeur contraignante, mais qui ont une valeur morale.

On a l’impression, lorsqu’on lit les journaux, qu’on est quand même très prévenus par rapport aux phénomènes sectaires et en particulier la Scientologie. Pourtant, d’après les propos de D.Coin, on a l’impression que la pénétration est beaucoup plus forte dans l’Europe et dans le monde qu’on pourrait le penser.

D.Coin pense que beaucoup de personnes s’imaginent que cela ne peut pas leur arriver. Souvent, c’est l’expression qui est faite lorsqu’elle a l’occasion de faire des conférences sur les sectes. On lui dit : « oui, mais ça n’arrive qu’à des gens faibles, des gens vulnérables ». C’est une remarque grossière et D.Coin pense que tout le monde peut être piégé par une secte. Donc toute l’information que l’on peut donner sur les sectes passe à côté, souvent parce que beaucoup de personnes restent persuadées que ça ne peut pas leur arriver, ne se sentent pas fragiles, ne se sentent pas vulnérables au point de se laisser manipuler par une secte. Ces sectes ont des moyens particuliers, chacune dans son propre domaine et utilisent des méthodes qui fait que n’importe qui, un jour, peut être manipulé.

Montée en puissance très forte des sectes ou illusion?

Les nations les plus attentives et qui ont les réponses les plus appropriées sont la France et la Belgique. Il y a eu l’Allemagne, pendant un certain temps, et notamment l’Etat de Bavière, qui avait mis l’église de Scientologie sous contrôle et qui veillait à ce que les scientologues ne soient pas employés dans la fonction publique. Mais peut-être ont-ils suspendu cette surveillance.

Finalement un des points qui rend ce dossier un petit peu « surréaliste », mais difficile à comprendre est qu’on se demande quel est l’objectif final!

D.Coin pense que c’est de faire passer leurs idées. D’abord ce sont des idées obscurantistes. Si on écoute leur doctrine, on se rend compte que c’est absolument délirant. C’est obscurantiste, mais en même temps, c’est pour mieux manipuler les personnes. Et au-delà de ça, en faire du profit. En tout cas, D.Coin serait tentée de le croire pour certaines sectes. Peut-être pas toutes, mais pour certaines, l’argent est le moteur. Il y a certainement autre chose, mais quoi!

Danielle Coin a cessé ses activités professionnelles. Elle n’arrive pas à rester en dehors de tout ça. Elle est poursuivie indirectement, et c’est actuellement par ses centres d’intérêts, que les sectes la laissent tranquille. Parfois de faux journalistes lui demandent pourquoi elle s’est battue contre les sectes. Elle n’essaie de ne plus s’en occuper. Mais la question revient toujours, par un biais ou par un autre.

2 réflexions sur “– Europe : lobbies et sectes à Bruxelles –3- Danielle Coin

  1. Ces données ne sont guère réjouissantes…
    La solution miracle n’existe pas, mais il est toujours possible de lutter.
    Merci pour ces articles passionnants!

    • Merci pour ce chouette commentaire, Dr MaBoule.

      Le plus gros reste à venir. Sacré morceau que ce chapitre. Mais ce sont ce genre de commentaires qui me pousse à continuer ce que je fais😉

      J’ai aussi la plateforme sociale : http://www.faicmfsf.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :