– Europe: lobbies et sectes à Bruxelles -12 Stratégie et groupes de pression

Stratégie et groupes de pression: 1

Lobby et think tank

Bernard Lecherbonnier, auteur de l’ouvrage « Les Lobbies à l’assaut de l’Europe » (Albin Michel, 2007).

Universitaire, Bernard Lecherbonnier n’est pas un spécialiste en économie. C’est avant tout un spécialiste en littérature contemporaine et plus spécialement en littérature francophone. Il est ouvert sur l’international et fait de temps en temps des essais de nature économique et politique.

Le monde d’aujourd’hui l’intéresse et il a été surpris de voir que personne ne parlait des lobbies.

Il a proposé à son éditeur « Albin Michel » un livre qui a été immédiatement accepté, car personne ne veut traiter ou entendre parler des lobbies.

Quelle est la situation des lobbies à Bruxelles?

Que veut dire le mot lobby?

Il y a une définition reprise directement du commissaire chargé de la transparence à la Commission,  à savoir que le terme « lobby » est: l’ensemble des influences qui peuvent s’exercer sur l’élaboration des politiques de l’Union ainsi que sur les processus décisionnels.

Il s’agit de rentrer dans le coeur de la machine de décisions et d’autre part sur son exécution.

En chiffre, le lobbying représente 15’000 lobbyistes à Bruxelles dont 3’000 sont de très importants cabinets. Ce qui représente l’équivalent des fonctionnaires.

Pourquoi l’équivalent des fonctionnaires qui sont 25’000?

Parce que 15’000 lobbyistes sont recensés, mais ils sont certainement plus nombreux depuis l’ouverture vers les pays de l’Est.

Comment fonctionne le lobbying?

C’est simplement une institution d’intérêts privés qui tente de pénétrer en permanence les différentes structures de décisions de Bruxelles, aussi bien le Conseil, mais surtout la Commission.

Les lobbyistes s’intéressent à tous les échelons des décisions et déjà depuis le niveau de l’élaboration des politiques.

Ils sont présents dans tous les comités qui préparent les lois, qui préparent les directives et ils sont aussi présents au moment de la prise de décisions des relations entre la Commission et le Parlement.

On considère que 90% des décisions de la Commission européenne sont conçues par ou avec les lobbyistes.

Le lobbying est né avec l’Europe dès les années 1960, lorsque les responsables, les eurocrates, ont demandé à des sociétés privées de venir les informer. Le lobbying est né et il est resté ainsi pendant 15 ans sous la forme d’une expertise, à savoir qu’on demandait aux grands groupes de chimie, de mécanique, industriels, pharmaceutiques, de venir informer les politiques sur les réalités industrielles afin que Bruxelles prenne les bonnes décisions.

Au fond, on ne peut pas parler là d’un lobbying perverti, Au contraire, puisqu’il s’agissait pour les politiques de s’informer sur des dossiers d’une très grande complexité technique et ces expertises étaient demandées aux entreprises.

A partir de 1980-1981, cela change avec l’entrée de la Grande-Bretagne dans le processus européen. Une nouvelle conception du lobbying est copiée sur le lobbying « modèle anglo-saxon ».

Ce lobbying anglo-saxon fait partie de la vieille tradition américaine à savoir que dans la tradition américaine, les intérêts particuliers, notamment les intérêts minoritaires doivent être représentés.

Mais quelque chose de nouveau est né dès ce moment-là, et le lobbying européen s’est perverti.

Non pas qu’il soit anglo-saxon, car dans le système anglo-saxon, il y a beaucoup de contrôles, il y a une législation qui entoure le lobbying.

Mais on a récupéré l’idée que les intérêts privés puissent entrer directement dans l’intérêt général, malheureusement sans ce que les américains ont, à savoir un très fort contrôle sur le lobbying.

Donc on est est arrivé plutôt dans la magouille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :