– Europe: lobbies et sectes à Bruxelles -24 Au coeur du caprice des dieux

Au Caprices des dieux – 4

Juin 2009, au lendemain des élections européennes 1


Véronique de Keyser est députée socialiste Belge, de « l’Alliance progressiste des socialistes et des démocrates », au Parlement européen surnommé: « Le Caprice des Dieux », et elle se prononce sur ce taux d’abstention au sein de l’Europe.

En tant que Belge , elle est moins touchée parce que le vote y est obligatoire. Les parlementaires européens l’ont peut-être ressenti avec moins d’acuité que d’autres députés. Mais elle reconnaît que c’est un vrai problème.

Elle vit avec des députés, qui comme elle, font du terrain quasiment tous les jours. Ils ont un double-emploi, travaillent la journée, rentrent chez eux, ont trois-quatre débats par semaine où il y a très peu de monde en général. Ils vont dans les écoles, dans les cafés, partout. Et ils le font pendant 5 ans.

On lui dit : « Ah, on ne te vois plus! » Alors qu’elle a fait quatre conférences pendant la semaine, qu’elle travaille jusqu’à une heure du matin tous les jours.

La nouvelle donne est la TV, la réalité virtuelle. C’est important! Le premier facteur sont les médias qui parleront de l’Europe.

Véronique de Keyser a une ex-speakrine, en Belgique, qui lui a dit, au cours d’un débat: « Excusez-moi, mais nous avons, toutes les 15 secondes, le curseur de la TV qui nous dit quel est l’audimat et dès que je parle « Europe », je sais que j’ai une baisse d’audimat. Donc je dis « événements européens », je ne dis pas « Europe ». Je parle d’autre chose ».

Le deuxième point est le symbole des conférences.

Véronique de Keyser vient de la psychologie et elle sait qu’il y a une loi de la communication. Si on a pas confiance en la source, on n’en croit pas le message. Elle croit que les gens ont perdu confiance en l’Europe, que l’Europe n’est plus capable de protéger le citoyen contre le chômage. On n’a pas vu d’avancée d’ordre social, etc..et cela fait en sorte que qu’on se dit :  « Bon ben l’Europe ne tient pas ses promesses quelque part!» Et il est vrai que l’Europe n’a pas tenu ses promesses dans certains domaines.

Par contre, l’Europe a tenu, par exemple : la Paix. Ce n’est pas partout ainsi dans le monde. Mais cette Paix ne se voit pas.

Contre le changement climatique. Les résultats ne se voient pas encore, mais les parlementaires font des législations qui seront transposées dans le droit international et ne porteront leurs fruits que dans 5 ans.

Il y a des avancées invisibles et il y a des promesses non tenues.

Et tout cela fait en sorte que l’Europe déçoit.

Mais en Belgique, si on demande le nom du ministre de l’économie,une personne sur dix pourra répondre. Personne ne sait comment fonctionne la Belgique et ça ne gêne personne. Mais les gens ne comprennent pas comment fonctionne l’Europe et ça les gêne, parce qu’ils ont l’impression d’être floués.

Le Parlement européen est un bâtiment aux proportions magnifiques, aux lignes splendides, au regard de ce qui est autour, hors normes urbanistiques. C’est comme quelque chose qui est posé dans un paysage constitué d’une ville ancienne et d’une modernité. Cela a fait débat quand le bâtiment a été construit. Ces ingrédients, empilés les uns derrière les autres, s’agglutinant les uns aux autres, fabriquent-ils des choses qui cognitivement agrémente la rétention, voire du mépris?

V.de Keyser n’a pas l’impression que le caractère du bâtiment soit ce qui touche le plus les citoyens. Il est vrai que quand ce bâtiment s’est construit, cela a fait problème. Parce qu’il a fallu chasser les petits commerçants, les artistes, les ateliers de peintres et cela a tué la convivialité de ce quartier qui avait été célèbre pour ça.

Ce côté bulle de verre ne doit pas faire penser à une ville fermée.

Sur internet, V.de Keyser reçoit 600 mails par jour qu’elle ne peut pas tous lire, de gens qui lui écrivent de partout, qui lui téléphonent dans toutes les langues. Cette ville de verre est constamment infiltrée par un demi-milliard de citoyens qui font des pétitions, qui envoient des mails pour la défense des animaux, pour des phoques etc… On hésite pas à leur téléphoner et ils ne parviennent pas à répondre à toutes les demandes.

Donc ils vivent avec les fenêtres ouvertes.

Puisque les fenêtres sont ouvertes pour les citoyens, elles le sont aussi les lobbies et pour tous les groupes de pression extrêmement envahissants qui existent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :