– Europe : lobbies et sectes à Bruxelles – 27 Lobby et sectes au parlement

Lobbies et sectes au parlement – 2

La scientologie revendique 6000 églises dans 159 pays et des millions de membres. Cette organisation multinationale très prospère infiltre les entreprises, la vie sociale, le monde politique, et notamment le Parlement européen.

Quantin Dinkinson, journaliste spécialiste des affaires européennes à la Radio France à Bruxelles, s’exprime sur le problème de la scientologie au sein des institutions européennes.

Pour lui, c’est un dossier, une polémique. Il y a du pour, il y a du contre. Il voit comment l’encyclopédie virtuelle comment Wikipédia a traité la question. A partir du moment où il y a une polémique, on gène la critique sur Wikipédia et un comité d’arbitrage international instruit le dossier qui admet une version équilibrée, avec le pour et le contre.

Sur la scientologie, il a une opinion personnelle, mais à partir du moment où il est député européen ou membre de la Commission, ou haut fonctionnaire européen, il essaie de voir quelles sont les forces en présence et voir ce qui est reproché aux uns et quelles sont les contre-attaques des autres.

La scientologie n’est pas sa tasse de thé, mais il pense aussi qu’ils ont le droit de se défendre et d’apporter un élément qui irait dans le sens qu’ils souhaitent. Bien entendu, si leur argumentation n’est pas convaincante, si les éléments qu’ils apportent sont factuels ou chiffrés s’avèrent être faux, il n’y a pas à donner ce qu’ils demandent.

Mais ça ne le choque pas que la scientologie soit représentée à Bruxelles.

Avec les moyens financiers considérables qui sont les leurs, les adeptes de cette secte disent ce que vous voudrez, mais toujours ils ne sortiront pas de là. Le fait d’avoir beaucoup d’argent à disposition, ne met pas à l’abri des surprises.

Ce n’est pas Washington. On n’achète pas sa place au soleil à Bruxelles.

Il n’y a qu’à voir ce qui est arrivé aux bananes Chiquita il y a 15 ans. Et plus récemment Microsoft, qui a cru un instant faire un bras d’honneur compte tenu de leur surface financière au sein de l’Union européenne. L’un et l’autre ont été condamnés à de très lourdes amendes qu’ils ont été tenus d’acquitter. C’est un côté du Parlement européen qui est rassurant d’une certaine façon.

La qualité de l’argumentation est bien plus importante que ce que l’on représente financièrement.

On peut faire impression quand on travaille dans le cadre d’un seul état.

Mais dans le cadre d’un ensemble de 27 Etats, il n’est pas possible de piper les dés. Du moins aussi facilement!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :