Europe : lobbies et sectes à Bruxelles – 29 Lobby et sectes au parlement

Lobby et sectes au parlement: 3

Scientologie, la secte démasquée (Belgique / 2009)- 2

Safia Kessas, auteur du documentaire:Scientologie, la secte démasquée (Belgique / 2009).

Extrait du film

Nous sommes en 2007, David Miscavige, numéro un de la scientologie, prononce un discours devant une assemblée exaltée. Il lance ce qui ressemble à un cri de guerre. Objectif: le siège des institutions européennes.

En fait, depuis plusieurs années déjà, l’église Mère américaine tisse sa toile autour de Bruxelles. Pour preuve, en 2003, l’église de scientologie inaugure, en grandes pompes, et en présence de Julia Migenesstar internationale, son bureau européen des Droits de l’Homme, rue de la Loi, à Bruxelles.

La main mise sur Bruxelles se confirme en 2006. Des squatters sont évacués de plusieurs bâtiments, Boulevard de Waterloo. Jusque là, la secte était restée discrète sur ces 7000 m2 à deux pas du Palais de Justice.

Mais si on lit les brochures internes de l’église, on comprend mieux les intentions nourries sur Bruxelles.On comprend les ambitions nourries sur Bruxelles: en faire son centre européen numéro un et attirer tous les scientologues d’Europe ici, et se rapprocher des institutions européennes.

« Pour que la scientologie continue à dominer, selon les propos de Miscavige, il a dit ceci: il a donné ordre de partir répandre la scientologie dans les entités dominantes, dans le gouvernement, dans les écoles, etc… »

Safia Kessas a trouvé les gens de l’église de scientologie plutôt mal à l’aise et très inquiets. Ce procès en Belgique leur met une pression maximale.

Il faut savoir aussi que le personnel de la scientologie est soumis à des évaluations qui sont très dures, et si il ne remplit pas sa part du contrat vis-à-vis de l’église, il peut être puni d’une manière où d’une autre. Les punitions s’appellent « des conditions ». Ça va de pas grand chose jusqu’à aller dans un RPF: Rehabilitation Project Center. C’est un projet de traitement assez dur où le sujet est enfermé dans des locaux de deux semaines à deux ans, peut-être même plus. Il dort peu, mange les restes, on ne lui parle pas, il ne parle pas, il court.

Une des adeptes, Lisa Mc Pherson, y est passée et est morte quelques jours plus tard.

Extrait de film

« Lisa Mc Pherson faisait partie de ces centaines de petits soldats en uniformes de marine qui travaillent pour la « SI Organisation », l’élite de la secte basée ici.

En 1995, Lisa explique à sa mère qu’elle veut tout quitter. Peu de temps après, la jeune adepte tombe dans une profonde dépression, Aussitôt elle est complètement isolée dans le Fort Harrison, le quartier général de la Scientologie, à Clairwater.

Lisa serait restée dans les caves pendant 17 jours, jusqu’à sa mort. »

S.Kessas n’a pas pu confronter les écrits à la réalité, Ron Hubbart disant tout et son contraire. Elle avait des questions sur leurs politiques de harcèlement, sur leurs contradictions, leur communication, parce qu’il y a la raison officielle et il y la réalité des textes qui sont écrits noir sur blanc.

Elle a eu accès aux documents que les anciens adeptes lui avaient donnés. Des documents très difficiles à trouver, mais l’ancien adepte n’a pas voulu mentionner comment il a réussi à les obtenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :