Europe : lobbies et sectes à Bruxelles – 30 Lobby et sectes au parlement

Lobby et sectes au parlement: 3

Scientologie, la secte démasquée (Belgique / 2009)- 3

Safia Kessas, auteur du documentaire:Scientologie, la secte démasquée (Belgique / 2009).

Extrait de film

« Donc j’ai fait un petit numéro de séduction, on va dire un petit numéro de pute et j’ai donc réussi de cette façon à mettre la main sur un dossier complet me concernant, à mon insu et en interne. Et j’ai pu trouver toutes les notes qui étaient écrites me concernant en interne et qui m’ont permis de voir toutes les pressions, toutes les menaces et tout ce que j’avais subis, étaient méthodiquement planifiées depuis le début. Et c’est là que pour moi, ça a été un énorme électrochoc. Là, je lis par exemple le point 3: Faites venir Alain dans un bureau, vous allez l’interviewer, faites attention à vous asseoir près de la porte pour le cas où il voudrait partir, vous pourrez ainsi le stopper. »

En ce qui concerne leurs messages publicitaires, on pourrait attendre de leur part quelque chose de plus fin, de plus subtil. Par exemple, la couverture des ouvrages, qui relève un peu de l’image d’Epinal, vient des Etats-Unis et ce sont des images des années 1960-1970.

La jeunesse ne s’y trompe pas.

Les jeunes « Anonymous», qui communiquent surtout par internet, critiquent la scientologie. Et les scientologues essaient de les contrôler : contrôler leurs critiques, les menacer, leur faire peur et là, ça devient très difficile.

Les « Anonymous » ont tenu tête à l’église de scientologie de façon assez ludique. Ils se sont organisés sur une plate-forme virtuelle et ont bloqué les sites de scientologie. Ce sont des jeunes qui sont en faveur d’un monde de libertés, qui ont envie de s’exprimer sur internet et qui refusent cette censure imposée par l’église de scientologie.

S.Kessas a rencontré des témoins européens de la scientologie. Cette pratique américaine pourrait ne pas mordre dans l’esprit critique culturel européen, mais dans un moment de faiblesse, en état de fragilité ?! On peut les comprendre.

L’amorce sont les premières séances. Ils prennent des cours de communication, se sentent mieux et continuent. Les cours deviennent de plus en plus chers et ils n’arrivent plus à nouer les deux bouts. Les montants sont colossaux et ils perdent toute notion de la réalité.

S.Kessas croit que le cursus complet peut revenir à 350’000 euros et les membres qu’elle a rencontrés y sont restés parfois plus d’une décennie.

Concernant les actifs de la scientologie, il y a les chiffres officiels de l’église et il y a la réalité qui serait autour de 100’000 adeptes dans le monde. S.Kessas ignore la proportion hommes-femmes, mais a rencontré d’avantage d’hommes.

Sur les 9000 pages des ouvrages de Ron Hubbart, il y a deux éléments à relever.

Le premier est la patte rédactionnelle de Ron Hubbart. Il donne des solutions toutes faites pour des problèmes qui sont liés à tout : le travail, la famille, etc…C’est indigeste, mal rédigé, pas clair et pas engageant à la lecture. Il vient avec des solutions toutes faites.

Le deuxième élément sont tous les règlements. Une quantité phénoménale de règlements sur tout. Ça va très loin sur le plan de l’organisation de la vie et de la société en tant que telle. L’autre aspect est la manière dont on doit traiter les médias. Parce que il a aussi prévu des règlements pour les interviews : un niveau simple et un niveau plus compliqué, selon le journaliste. Et étant à voir que le journaliste attend toujours un mensonge, de lui donner une histoire croustillante pour qu’il aille voir ailleurs.

Tout est prévu chez Ron Hubbart.

Y compris la communication avec les médias !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :