– Histoire de la TV – 30 – Vouillamoz8

Raymond Vouillamoz: partie 8

POINT DE VUE D’UN SUISSE SUR LA CONCURRENCE FRANÇAISE.


Jacques Mouriquand: «Mais j’ose vous pousser sur l’aspect «poison», chapitre «Endemol», dans l’histoire de la télévision, commencent à arriver des projets sur les chaînes européennes de la télévision-réalité. La TSR se démarque avec une expérience que j’ai un peu connu de l’intérieur, avec «Génération01». Mais la TSR a-t-elle expérimenté la télé-réalité?»

Raymond Vouillamoz: «Mais la TSR a pratiquement inventé la télé-réalité!

Yvan Dalain a fait une télé-réalité absolument extraordinaire et dont les producteurs français, et y compris «Endemol», ont avoué s’être inspirés.

Mais voilà de nouveau la différence! C’était Claude Torracinta qui l’avait produit, Yvan Dalain qui l’avait réalisé et c’était un «Temps présent» : « Au coeur du racisme ».* Yvan Dalain avait sélectionné et enfermé une dizaine de personnes dans un chalet pendant 3-4 jours, complètement déracinés, avec des racistes. Des racistes qui s’avouaient être des racistes, et des Noirs et des Arabes. Et puis, les gens, qui étaient généralement volontaires, avaient accepté de vivre ensemble et de discuter: «Pourquoi je suis raciste, pourquoi je suis Noir etc…»»

Jacques Mouriquand: «C’est un exemplaire.»

Raymond Vouillamoz: «C’est un exemplaire des années 1980 tout-à-fait remarquable! Mais c’est un document extraordinaire sur le racisme. Et donc ça prouve que la télé-réalité peut être autre chose que des jeux de cirques.

De nouveau, là, je ne condamne pas la télé-réalité. Je pense qu’on peut faire des choses intéressantes en télé-réalité.

Et là, franchement, j’en vois aucune!

Mais à la TSR on a deux preuves sur le plan information: c’est le film d’Yvan Dalain. Puis sur le plan de la fiction, c’est ce qu’on a fait ensemble: «Génération01».

Et donc la télé-réalité en soi, de nouveau, c’est comme l’audience! C’est qu’est-ce qu’on en fait! Qu’est-ce qu’on fait avec cette possibilité?

Aujourd’hui techniquement, on le pouvoir de mettre une caméra n’importe où et dans tous les cas. C’est la même chose qu’avec: «les caméras cachées». Qu’est-ce qu’on fait avec une caméra cachée? Si il n’y avait qu’une caméra cachée, on dénonce des vices de la société ou de l’administration.

Je me souviens, lors d’un «Temps Présent», qui avait caché une caméra dans un EMS et on voyait une vieille personne qui était attachée parce qu’elle agaçait le personnel. Je trouve que c’est une bonne utilisation de la caméra cachée! Si la caméra cachée, c’est pour dénoncer son voisin qui parque mal sa voiture, c’est pas une bonne utilisation de la caméra cachée!»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :