– histoire de la TV – 33 – Torracinta1

Claude Torracinta-1

Point de vue d’un Suisse sur la télé-réalité.

Entretien avec Jacques Mouriquand, journaliste: d’«Histoire Vivante» sur la chaîne suisse-romande la 1ère et Claude Torracinta. Entretien que j’ai essayé de laisser le plus fidèle possible. (Geneghis)

Faire vivre une démocratie, ou la mettre en danger!

Dans le documentaire: «Le temps de cerveau disponible», la perspective tracée par le réalisateur Christophe Nick et le philosophe Bernard Stiegler est des plus terrifiante.

DOCUMENTAIRE

Générique de l’émission: «Secret Story…»

«Tout ce secret! Je leur ai confié une mission. Le garder à tout prix pendant 14 semaines. Mais sauront-ils relever ce défi sans être démasqués? Et surtout n’oubliez pas: «Méfiez-vous des apparences!»»

«Bonjour à tous, et bienvenus sur le plateau de «Secret Story…»»

Bernard Stiegler: «Les images qu’on voit aujourd’hui à la télévision, il y a trente ans, personne ne les aurait supportées. Et les gens disent: «On ne peut pas regarder ça!» Ils n’auraient même pas voulu regarder. Aujourd’hui, on montre ça à des gamins de 15 ans, voire moins! Pourquoi? Parce que la capacité à voir des choses abominables est devenue très grande? Mais ça veut dire que la sensibilité des gens est devenue de moins en moins grande!»

«Les plus regardés portent des noms que tout le monde reconnait: «Big Brother, Fear Factor, Survivor, L’île de la tentation et autres Secret Stories»»


Entretien avec Claude Toracinta.

Jacques Mouriquand: «Nous allons parler de télévision. Faut-il vraiment parler de télévision, quand on a vu «Le temps de cerveau disponible» («Le jeu de la mort» du même réalisateur) documentaire qui a été critiqué, mais qui dit un certain état des lieux de la télévision d’aujourd’hui. Et vous vous interrogiez: «Fallait-il véritablement inventer un pareil outil pour qu’il devienne ce qu’il devient aujourd’hui?»

Claude Toracinta: «Par rapport au film: «Le jeu de la mort», j’ai été très troublé par cette émission. Ça pose toute la question au pouvoir. Le pouvoir qu’a la télévision sur les gens. Les fascinations des gens pour la télévision et, en même temps, du fait que les gens peuvent se laisser aller à commettre des actes tout-à-fait inadmissibles.

Mais si je suis très troublé par rapport à la télévision et si je me demande: «Pourquoi l’avoir inventée?», c’est son évolution notamment par sa manière de divertissements, en matière de variétés et en matière de fictions. Toutes les télé-réalités.

C’est vrai que j’ai l’impression qu’on est parti dans une escalade de plus en plus violente, de plus en plus forte, de plus en plus négative! Et c’est vrai que, je ne suis pas très intéressé par ce genre de télévision, mais c’est un dévoilement! Quand je vois ça, je me dis: «Mais quel est l’intérêt? Quel est l’intérêt au-delà de la question de l’audience? Quel est l’intérêt de montrer ce genre de choses, de cette espèce de dérive à laquelle nous assistons?».

Et c’est vrai que, face à ça, je me dis: «Finalement à quoi ça sert d’avoir inventé la télévision?» Je ne parle pas de l’information. Je parle des programmes en général.

A quoi ça sert?

A quoi ça sert cette violence à l’antenne?

A quoi ça sert cette télé-réalité qui dérive de plus en plus? Oui, effectivement, je me demande à quoi ça sert d’avoir inventé la télévision!»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :