– histoire de la TV – 30 – Torracinta2

Claude Torracinta-2

Point de vue d’un Suisse sur la télé-réalité.

Entretien avec Jacques Mouriquand, journaliste: d’«Histoire Vivante» sur la chaîne suisse-romande la 1ère et Claude Torracinta. Entretien que j’ai essayé de laisser le plus fidèle possible. (Geneghis)

Faire vivre une démocratie, ou la mettre en danger!

Dans le documentaire: «Le temps de cerveau disponible», la perspective tracée par le réalisateur Christophe Nick et le philosophe Bernard Stiegler est des plus terrifiante.

Jacques Mouriquand: «Une grande partie des maux qui sont énoncés dans le documentaire: «Le temps de cerveau disponible», tourne autour des idées de transgressions. Le documentaire rappelle qu’historiquement, c’est petit-à-petit, en laissant la liberté de parole pour les gens, notamment les femmes pour qui c’était confisqué, qu’on a franchi des étapes au départ de parole. Et puis, progressivement, la parole s’étant tellement libérée, qu’on a commencé à parler de tout et de n’importe quoi. Alors..»

Claude Toracinta: «Qu’on libère la parole, qu’on donne l’occasion à Monsieur-Madame tout-le-monde de s’exprimer, qu’on permette aux gens de dire qu’elle est leur vérité, leur réalité, bien sûr! Je pourrais dire aussi que la radio et la télévision sont des espaces de convivialités et d’expressions.

Mais si vous voulez, ce qui me frappe, c’est cette exploitation de la liberté de l’expression et de la parole!

L’exploitation commerciale!

Quand Pascale Breugnot fait la première émission de «Psy Show» où un couple raconte ses problèmes de sexualité, à la fois, il libère la parole. C’est-à-dire que ceux qui regardent cette émission se sentent plus libres par rapport à leur propres problèmes de sexualité. Mais en même temps elle fait beaucoup d’audience! En même temps, elle joue avec l’ambiguïté!

J’entends par là, je crois à la nécessité de donner la parole. Il ne faut pas confisquer la parole! Il ne faut pas que la télévision ne soit uniquement l’occasion pour l’élite, pour les gens de pouvoir, pour les journalistes de s’exprimer! Il est tout-à-fait légitime qu’on se tourne vers Monsieur et Madame tout-le-monde!

Mais quel est l’objectif, quel est le but de cette prise de parole! Est-ce que c’est pour amener quelque-chose de plus pour le téléspectateur?

Est-ce que c’est pour amener quelque-chose de plus pour les gens qui s’expriment?

Dans certaines émissions de télé-réalités, dans cette prise de parole qui est générale maintenant, c’est tout et n’importe quoi! Et ce n’est pas du tout au profit de celui qui est invité! Ce n’est pas du tout au profit du téléspectateur! C’est au profit du cours de bourse!»

Jacques Mouriquand: «Ça veut dire quoi? Qu’il faut se tourner vers une haute autorité morale, une institution qui pratiquerait la censure ou qui aurait le «final-cut» pour dire: ça!»

Claude Toracinta: «Je ne crois pas à la censure!

Je ne crois pas du tout à une haute autorité!

Je crois au respect d’un certain nombre de valeurs!

Je prends l’exemple de l’information. Je crois profondément à une télévision de service publique. Je pense que la télévision et l’information en général, sont des choses trop importantes pour être confiées aux seules lois du marché.

Je crois à une télévision de service publique. Je crois à des responsables de la télévision du service publique. Je crois à des journalistes, à des producteurs, à des réalisateurs, à des directeurs qui ont un certain nombre de valeurs à respecter.

Je crois à ça plus qu’à une instance extérieure, comme une commission morale qui interviendrait. Parce qu’effectivement, on peut glisser vers la censure. Donc c’est un chemin délicat.

Mais je crois au respect d’un certain nombres de valeurs de la part de ceux qui font la télévision et de la radio.»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :